Interview pour ART FOR RATS (2008)

Publié le par TomaBw

J'ai retrouver cette présentation que j'avais écrit en 2008 pour Art for Rats, je vous la partage.

 

l 3baa1fa073ce4465b34c4a16c0c92dcb 

 


Je me présente comme étant un photographe/graphiste amateur, mais je suis avant tout un jeune homme, qui au fil de sa vie, s'est construit par le biais d'expériences plurielles. Mon histoire s'est écrite au fil de mes réalisations, quelles soient musicales, littéraires ou visuelles, et mon travail est la trace des états d'Ames qui teintent mon rêve. Lourdes sont les pages de mes errances, écrasantes furent leurs conséquences mais lumineuses sont leurs énergies. J'ai le désir de transmettre, par l'art, ce que les mots peinent à dévoiler.
Ma démarche créative est une nécessité spirituelle.
La recherche de connaissance, de sagesse, de liberté, ou de tout autre absolu…est la condition à l'éveil. Je puise mon inspiration dans cette quête.
Dans la conscience aiguisée de notre fuite, celle de l'humain, je trouve l'énergie de continuer malgré tout, tentant de dévoiler par touches qu'elle n'a pour but ultime que la prise de conscience de notre erreur.

Si il y a un but à ma démarche, il est la mise en lumière de repères poétiques nécessaires à la santé mentale de l'ermite.

Nées d'une idée, d'une envie ou d'un besoin, mes créations sont l'expression d'un sentiment à partager. J'estime une de mes images réussie lorsqu'elle propose par sa force la synthèse du sentiment qui a été sa genèse.
Une autre partie de ma démarche est proche de l'écriture automatique. Je réalise des images, ou des textes sans maîtriser totalement leurs conceptions en me laissant guider par l'inspiration, les laissant dire ce que je n'osais penser.

Créer est pour moi un moyen de sur-vivre. De vivre plus que ce que ne m'offrirai ma vie et de ne pas tuer l'essence de ce qui en fait la beauté. Je réalise des travaux depuis une dizaine d'années déjà et je ne pense pas m'arrêter un jour ; les supports changeront, comme ils ont changés bien souvent, mais je continuerai à créer quitte à ne m'exprimer plus que devant des casseroles.

L'art est là pour dire, alors venez donc tendre l'oreille. Ecoutez les maux silencieux de nos pathos et pénétrez doucement dans l'erreur, dansants sur la cadence de nos solitudes déviantes, nous saurons que nous rêvons...

Toma

 

 

Publié le 5 janv. 2008 sur

http://www.myspace.com/artforrats/blog/344535166

Publié dans articles divers

Commenter cet article